Diététique & Nutrition

La Micronutrition, comment déceler vos carences ?

Rééquilibrez votre alimentation avec la micronutrition

Qu’est-ce que la micronutrition ?

La micronutrition est née dans les années 90. Elle se fonde sur l’étude qualitative et quantitative des micronutriments essentiels présents dans votre assiette et sur leur bonne assimilation. On distingue deux catégories de nutriments : les macronutriments (protéines, lipides, glucides) que l’on retrouve en grandes quantités pour la structure et le fonctionnement de l’organisme et les micronutriments (oligoéléments, minéraux, vitamines, polyphénols…) en quantités moindres avec diverses fonctions indispensables. L’objectif principal de la micronutrition est de déceler vos carences en micronutriments essentiels afin de rééquilibrer votre alimentation. La nutrithérapie consiste à utiliser des compléments alimentaires adaptés pour pallier au plus vite aux carences.

Les principes de la micronutrition

La « micro »-« nutrition » est à associer à un mode de vie sain. Une hygiène de vie adaptée débute par apprendre à équilibrer ses repas et à connaître ses besoins nutritionnels, avec l’aide d’une diététicienne. Une bonne alimentation ne suffit pas, il faut aussi pratiquer une activité physique adaptée qui ne sera ni trop intense ni trop paresseuse. De plus, un bon sommeil est indispensable pour permettre au corps de se détoxifier et de se ressourcer. Nos émotions ont la capacité de perturber notre organisme, au niveau des synthèses hormonales, dans l’évolution du poids corporel ou bien au sein même de la digestion. La gestion émotionnelle sera la dernière clef pour favoriser l’équilibre général de votre organisme. La micronutrition vient vous aider à éviter des déficits, carences ou excès en micronutriments. Avant toute complémentation, il est important de déterminer son état général.


Une prise de sang reste le moyen le plus utilisé, mais rares sont les bilans sanguins complets


Les moyens pour déceler les carences

Une prise de sang reste le moyen le plus utilisé, mais rares sont les bilans sanguins complets qui vous donnent des indications sur l’ensemble des micronutriments.De manière personnelle, certains signes peuvent vous alerter : par exemple des crampes ou une paupière qui tressaute, signes d’un déficit en magnésium. Au Miramar la Cigale vous est proposée une consultation avec la diététicienne nutritionniste pour mettre en relation vos habitudes alimentaires et les résultats de votre bilan Oligo/check. Il détermine vos réserves tissulaires en minéraux, oligoéléments, vitamines et vous informe de votre pourcentage d’intoxication par les métaux lourds. C’est un procédé rapide et non invasif qui permet de savoir si vous êtes carencé, si vous avez des déficits ou bien des excès et précisément sur quels micronutriments.

Comment adopter la micronutrition ?

Quelle approche choisir en micronutrition ?

  • La première approche est de nettoyer les surcharges de toxines accumulées au fil des années. Pour cela, on débute en ressourçant le microbiote via une alimentation revitalisante (riche en minéraux, en vitamines, en fibres et en bonnes bactéries). Le microbiote a de multiples rôles précieux. Il permet de vous protéger face à l’environnement extérieur. Il aide à une bonne digestion. Son rôle principal est de vous offrir un système immunitaire performant et donc une santé optimale tout au long de notre vie.
  • Le foie est l’organe « filtre » du corps. En cas de surcharges en toxines, le foie se fatigue et il ne permet plus de les éliminer efficacement. La seconde étape consiste à faire une cure d’un mois de desmodium ou de chardon marie pour renouveler votre organe clef de la détoxification.
  • La troisième étape sera de venir chélater (piéger et éliminer) les métaux lourds qui prennent position sur les récepteurs des nutriments, empêchant ainsi leur absorption. Une intoxication aux métaux lourds peut se faire sur le long terme puisqu’on les retrouve dans l’environnement, dans l’alimentation et certains métiers y sont davantage exposés (exemples : peintre, imprimeur, dentiste, métiers de l’agriculture…).

Ces trois étapes se font en un même temps, en s’aidant de compléments alimentaires adaptés.

Quelques clés en micronutrition

La gestion de nos humeurs et envies se traduit par la synthèse de neurotransmetteurs. Ce sont des molécules chimiques qui permettent le passage de messages d’un neurone à un autre. La micronutrition nous permet de connaître à quel moment nous devons consommer tel ou tel aliment pour optimiser nos capacités de synthèse en neurotransmetteurs. Ils sont formés à partir d’acides aminés (molécules qui en s’associant forment des protéines) que l’on appellera « précurseurs ». Ceux-ci vont être apportés par certains aliments.

Micronutrition-tableau

Chaque processus de synthèse de neurotransmetteurs utilise du magnésium, des acides gras oméga 3, des vitamines du groupe B, de la vitamine C ainsi que des oligoéléments. D’où l’importance d’une alimentation équilibrée, variée pour apporter l’ensemble de ces micronutriments à notre corps. De plus, il faut soutenir la flore intestinale, lieu de synthèses et d’assimilations par l’apport de prébiotiques qui sont tout simplement les fibres végétales issues des fruits, des légumes ou des graines. Les bactéries se nourrissent de ces fibres. Une fois le milieu assaini et riche en nutriments, une cure de probiotiques est idéale. Les probiotiques désignent les « bonnes » bactéries qui sont profitables à votre organisme. Elles sont en concentrations élevées dans les aliments fermentés : choucroute, conserves de légumes fermentés, kéfir, kombucha, lait Ribot, fromage au lait cru, pain au levain…Ces aliments sont profitables, ils vont venir réensemencer votre microbiote de bonnes bactéries en empêchant la prolifération de pathogènes (champignons, virus, autres bactéries). Mais attention, ces denrées sont souvent porteuses de graisses, de sel ou de sucres, éléments caloriques qui entraînent des dysfonctionnements dans l’organisme. Leur consommation doit être raisonnable, au sein d’une alimentation équilibrée.

journée-optimale-micronutrition

La micronutrition est une science en plein essor. De plus en plus de professionnels de santé s’y forment (médecin, diététicien, pharmacien, naturopathe). Sa base repose sur les principes de la nutrition : les rôles des nutriments, les apports journaliers recommandés, les sources alimentaires, la prévention nutritionnelle… Elle synthétise toutes ces connaissances en ajoutant les nouvelles découvertes sur le fonctionnement du corps humain, les découvertes sur le microbiote ou encore le rythme biologique du corps humain, pour créer une alimentation personnalisée et « idéale ».

L’Oligocheck au Miramar La Cigale

Disponible du lundi au vendredi, à partir de 82€ par personne pour une consultation de 60 minutes. N’hésitez pas à réserver votre consultation ci-dessous.

Article rédigé par Bérénice Tanguy, diététicienne-nutritionniste

À lire aussi

Diététique & Nutrition

Les principes de la diététique chinoise

La diététique chinoise associe les 5 éléments : bois, feu, terre, métal, eau et la théorie du Yin et du Yang. Corinne Ducaud vous raconte.

Diététique & Nutrition

Tout savoir sur le microbiote intestinal : santé et bien-être

Découvrez le microbiote intestinal, un ensemble de microorganismes qui joue un rôle essentiel dans notre bien-être physique. À lire sur le blog.

Diététique & Nutrition

Vertus et bienfaits du Chou Chinois

Le chou chinois revient en force ! En Chine, ce chou est considéré comme le légume dominant. Découvrez ses multiples bienfaits sur notre blog.

MmeM





Votre recherche

Résultats de votre recherche

    Nous vous suggérons